Consultation sur les rythmes scolaires

Publié le par Peep Agiot Maurepas

Depuis plusieurs années, la ville de Maurepas a mis en place une réflexion sur les ryhtmes scolaires et les rythmes de l'enfant.

Dans le contexte de la suppression du samedi travaillé à l'école, la Ville a créé un groupe de travail associant les présidents des fédérations de parents d'élèves, des parents élus dans les conseils d'école, des enseignants, l'Inspecteur de l'éducation nationale, des élus municipaux et des personnels des services municipaux pour réfléchir à une nouvelle organisation de la semaine scolaire.

A l'issue de ce travail de réflexion, trois options sont ressorties :

1) une semaine de 4 jours avec un temps du midi allongé (lundi, mardi, jeudi, vendredi de 8H30 à 11H30 et 13H30 à 16H30)

2) une semaine de 4,5 jours avec le temps du midi allongé et école le mercredi matin (lundi, mardi, jeudi, vendredi de 8h30 à 11H30 et de 13H30 à 15H45, mercredi de 8H30 à 11H30)

3) le maintien de l'organisation actuelle (lundi, mardi, jeudi, vendredi de 8H30 à 11H30 et de 13H00 à 16H00).

La Ville a décidé de consulter l'ensemble des parents des enfants scolarisés.

Un bulletin à compléter ainsi qu'un argumentaire présentant les avantages et les inconvénients de chaque proposition a été distribué vendredi 20 mars à l'ensemble des parents via le carnet de liaison des enfants. Ce bulletin est à remettre à l'école pour le lundi 23 mars au plus tard, le dépouillement ayant lieu le 24 mars.

A l'issue de cette consultation, si la majorité des parents se prononce pour le maintien de la situation actuelle, le processus de concertation sera terminé. Si une majorité se prononce pour l'option 1 ou 2, la procédure continue avec un vote en conseil d'école extraordinaire  (entre le 30 mars et le 10 avril) puis un vote en conseil municipal le 30 avril avant une transmission des différents votes à l'Inspecteur d'académie qui est décisionnaire.

Cette consultation est l'occasion de vous exprimer. Les représentants de la PEEP Agiot-Maurepas vous invitent donc à y répondre.

Publié dans groupe scolaire Agiot

Commenter cet article